Info / Intox

SOYONS SERIEUX ET RESPONSABLE



Une campagne municipale, c’est savoir donner la confiance aux habitants de Grigny. Leur donner la possibilité, en toute liberté dans un isoloir, de faire son choix entre plusieurs projets. Chaque projet, chaque concurrent est respectable, le débat doit être serein. Pourquoi tant de mensonges et de promesses sont lancés par René BALME entre les deux tours ? Par peur de perdre sa place, il sème la peur. Mais la démocratie c’est aussi l’Alternance.

Pourquoi annoncer une baisse d’impôts et un référendum sur la fiscalité locale à 2 jours des élections ? En 2008, il avait fait la même promesse, qu’il n’a pas tenue. C’était impossible il y a une semaine, c’est maintenant possible alors que son programme n’a pas changé, ce n’est pas sérieux !

Pourquoi dire que nous supprimerions le quotient familial, alors que nous sommes attachés à la justice sociale ? Nous le maintiendrons !!

Pourquoi des bruits tels que : ODO supprimera les ATSEM, les encadrants et animateurs de périscolaire ? Nous ferons de l’école une priorité ! Nous avons besoin d’eux pour les écoles, pour accompagner nos enfants.

Pourquoi écrire : ODO « a toujours été contre » le centre de santé ? Dès 2008, nous souhaitions en créer un. R. Balme n’y avait pas encore pensé.

Pourquoi écrire que nous privatiserons le restaurant municipal et augmenterons les prix ? C’est René Balme qui vient de confier 25 % de la restauration à une société privée….

Et tous les autres plus ou moins malhonnêtes ou mensongères que la décence ne nous permet pas d’écrire.

Nous avons fait des propositions, pris des engagements clairs :



  • Sur les impôts

  • Sur l’école

  • Sur l’emploi,

  • Sur la santé

  • Sur le projet Rhône-Rotonde

  • Sur l’intergénérationnel …



Nous respectons nos concurrents et leurs idées. C’est la démocratie. Chacun sa méthode.

Changeons d’ère, avec un Maire à l’écoute, en dehors de la gauche et de la droite, attentif aux vraies attentes des Grignerots, respectueux de tous et des engagements pris.

Dimanche 30 mars, votez Xavier ODO.




René Balme, l’irrespect et la haine au pouvoir



Avec René Balme et la parution du dernier numéro du citoyen (journal d’opinion dont les auteurs ont le courage de l’anonymat), nous avons de nouveau atteint le niveau 0 du respect de l’autre.

Les gens attendent mieux des hommes politiques qu’une telle médiocrité à 3 jours des élections.

René BALME vient de clore sa campagne en remontrant son vrai visage, plein de haine et de mépris pour tous ses concurrents. Un vrai démocrate…

Heureusement, nous n’avons pas tous le même respect de l’humain. Si Balme et son équipe sont prêts à tout pour garder leur siège, Grigny Ensemble préfère mener une campagne digne, avec des propositions, des projets, des idées, dans le respect de tous.

Comme en 2008, le venin de la plume de René BALME a coulé sur les pages du CITOYEN.

Comme en 2008, le mensonge et les agressions sont son seul cheval de bataille.

Comme en 2008, René BALME se permet de juger les personnes.

Comme en 2008, il agresse, il blesse, il conduit la haine, il méprise.

Comme en 2008, René BALME s’attaque à la vie privée des personnes et se répand en rumeurs de caniveau, indignes des fonctions auxquelles il aspire.

Qui est-il pour se permettre de juger les gens ? De quel droit René BALME se permet cela ? Reserve-t-il se traitement à chaque Grignerot qu’il rencontre ?

René BALME écrit, « l’humain d’abord ». Comme sur beaucoup de sujets, il en parle, mais ne se l’applique surtout pas. Quelle est la vision de l’humanité d’un homme qui rejette et méprise tous ses concurrents ? Une vision totalitaire

Décidemment, René BALME ne sera jamais respectueux de l’humain.

Grigny Ensemble applique le principe du respect de la personne humaine depuis toujours et nous continuerons à le faire, même face aux attaques les plus odieuses.

Il ne sert à rien de lui répondre et Grigny Ensemble ne répondra pas à cette provocation qui a le mérite de montrer le réel visage de René BALME et de son entourage.

Nous le disons à tous les électeurs, qu’ils soient de gauche, de droite, peu importe, mais profondément humains. Une ville n’appartient pas à un camp, mais à l’ensemble de ces habitants. Est-il raisonnable de soutenir et de voter pour quelqu’un qui est animé par une telle haine ?

Les femmes et les hommes qui composent notre liste ne demandent qu’à vous servir, qu’à améliorer votre quotidien, dans le respect de tous. Votre destin à Grigny est dans vos mains dès le 23 mars.



Ne laissez pas de place à la haine, votez pour Xavier ODO et son équipe dès le 23 mars.



Rhône Rotonde, nous, nous proposons…






Nos concurrents palabrent et les friches progressent…

Si l’on en croit les réactions de nos adversaires, nous avons vu juste sur ce grand projet des 15 années à venir pour GRIGNY:

  • Le collectif 2014 écrit : c’est un projet intéressant mais….

  • Pour René Balme : un projet farfelu. Oui mais, après des explications touffues et confuses, « il envisage quelque chose, pour le triage, mais pour lui, c’est à une échéance de 30 ans. Pour la Rotonde, on pourrait envisager, mais le propriétaire n’est pas… » On connait ce discours : c’est la même inefficacité qu’en 2008. En 2008 l’entreprise ne devait pas quitter la Rotonde et en 2009, c’est le départ. Le triage n’est pas parti, il nous le dit, il est cheminot depuis 40 ans. Ah bon, il n’est pas Maire depuis 22 ans ?





Nous, nous proposons un projet immédiat, pour les 15 ans à venir.
C’est un projet qui :


  • développera l’économie locale avec la création d’emplois

  • aménagera les bords du Rhône

  • réhabilitera tout un quartier

Nous avons des partenaires privés et publics qui porteront ce projet dans l’intérêt de la Ville et du Sud Lyonnais, parce que depuis des années nous travaillons ce dossier.

Nos propositions sont solides et prêtes à être mises en œuvre.



Une nouvelle fois, après notre projet de pôle Hame en 2008, notre projet Rhône-Rotonde fait bouger la ville et donne une vraie ambition pour Grigny et les Grignerots. Et nous en sommes ravis.

Merci à nos concurrents de reconnaitre le bien fondé de ce projet, mais en 2020 ils n’auront toujours rien faits. Et comme depuis 2009, nous aurons les mêmes friches industrielles délabrées

Maintenant il faut le mettre en œuvre, et cela nous savons faire.

Le 23 mars changeons d’ère.



Vous souhaitez transformer une friche industrielle en zone de création d’emplois : dès le 23 mars, votez et faites voter pour Xavier ODO






Baisse des impôts






La santé, parlons-en !!





Le Maire de Grigny annonce dans son dernier document qu’il est à l’initiative de la création de la maison de garde à Brignais. Un habitant, un médecin et des personnes extérieures à la commune nous ont interpellés sur le caractère mensonger de cette affirmation. Nous vous livrons un des mails reçus, et les sources ont été vérifiées :

« Bonsoir

L'un des tracts électoraux de Mr René BALME, maire sortant de Grigny, concernant la santé et intitulé "la santé, parlons-en", fait mention de la maison de garde (recto du tract, "et demain quels sont les projets ?".

Dans ce paragraphe sur la maison de garde est mentionnée, je cite, "A l'initiative du maire de Grigny, relayée par les médecins du secteur, la création d'une maison de garde a été mise à l'étude et validée récemment".

Cette phrase est un mensonge et une transformation de la réalité.
Mr BALME n'est certainement pas à l'initiative du projet, il a été consulté sur ce projet, mais n'est en rien, et absolument rien, l'instigateur initial.

Lorsque l'on initie un projet, on le suit, on le finance, on s'en occupe. Mr BALME ne fait bien entendu rien de tout cela; son affirmation est donc un mensonge électoraliste, une manipulation des votants Grignerots et Grignerote en s'appropriant le travail d'autrui et en cherchant à en récolter les fruits.

Mr BALME est au courant du projet mais ne s'y trouve certainement pas impliqué comme il le sous-entend par ses déclarations.

Son affirmation est un mensonge et une manipulation. Je tenais à préciser ce point et rétablir la vérité sur le sujet, ceci afin d'apaiser mes sources au plus près du dossier qui se sentent quelque peu dépossédées du projet, du moins sur l'appropriation...car concernant la réalisation, il semblerait que Mr BALME soit quelque peu passif.

Il serait inadéquate que Mr BALME puisse récupérer des voix électorales sur ce mensonge touchant à la santé publique des concitoyens.

En tant que parti d'opposition, nous comptons sur vous pour remettre les réalités à leur juste place sur ce sujet et dévoiler ce mensonge électoraliste.

Merci d'avance »

Avec cela les choses sont claires !! René Balme n’est pour rien dans cette maison de garde…



Ce n’est pas sérieux !!!





La police Municipale 7J/7 et 24h/24 :

La proposition du collectif, est certes alléchante, mais cela signifie que demain nous devrons embaucher 9 à 10 policiers supplémentaires. Ainsi cela aura un coût de l’ordre 350 000 €. Quand on pense que nous devrons rembourser la dette en 6 ans, le collectif c’est une hausse conséquente assurée.

Quand certains nous promettent « Monts et Merveilles » …



La dette !!!



Certains ont fait de la dette leur cheval de bataille. Mais ce cheval n’est pas un cheval de course, une espèce de canasson qui essaie de faire peur aux Grignerots avec le seul mot : DETTE. Mais qu’en font-ils de cette dette ? Là pas de réponse. Veulent-ils la rembourser en 6 ans au lieu de 15 ? Et augmenter les impôts … N’ont-ils pas compris qu’il n’a jamais été meilleures conditions d’emprunt depuis les années 60 ? Il est loin ce temps là … Notre dette est importante, mais elle reste gérable, c’est notre Capacité d’Autofinancement (CAF) qu’il faut améliorer et là, pas de réponse du collectif… Mais pas un mot sur les emprunts toxiques … Un manque d’approfondissement de notre dette, car le souci viendra de là, pas des emprunts fixes ou variables de type Euribor.

Nous serons très attentifs aux propositions faites par le collectif … Aujourd’hui elles ne sont pas criantes. Quelles propositions pour l’intergénérationnel ? Pour le centre de santé ? Pour la Rotonde ? Pour la jeunesse ? Pour Chantelot ? Pour le commerce et les PME ? Pour l’école ? Pour l’emploi ? Pour la vie associative ? Pour la petite-enfance …




Des travaux à l’approche des élections.



Un city stade ? Inauguré entre les deux tours !! Qui sera dupe ?




Une peinture des lignes blanches des rues principales…




Des trous bouchés alors que depuis des mois les riverains attendaient.




On refait le parking de la Mairie …à 10 jours des élections !! Qui est dupe ?