L’esprit associatif

La vie associative d’une commune est le poumon humain de la cité. Son dynamisme est dû aux associations elles-mêmes. La ville peut, par la mise à disposition de personnel, d’infrastructures et de matériel, faciliter le fonctionnement et le développement de toutes les associations.
La création d’un comité des fêtes permettra de créer une synergie entre les associations de la ville.
Un comité des fêtes municipal n’a pu fédérer les projets, preuve que l’associatif doit être indépendant.
Sa mission première sera la création d’une grande fête populaire de Grigny.
Rien de significatif n’a été fait depuis 2008.

Ses travaux couvriront aussi : le renouvellement du centre Brenot, l’avenir du stade Planchon, le Nymphée, ... Rien de significatif n’a été fait depuis 2008.



Les nouvelles infrastructures, déjà envisagées, seront poursuivies : couverture des tennis, réfection du stade et de ses installations, ...
Les projets ont été menés à terme (couverture des tennis), les vestiaires ont été améliorés, la tribune et le reste sont en attente. Le stade est même fermé les jours fériés !!!